Ministère de la lecture liturgique

Ministère de la lecture liturgique

 

Une parole vivante

“ Lorsqu’on lit dans l´Église la sainte Écriture, c’est Dieu lui-même qui parle à son peuple, et c’est le Christ, présent dans sa parole, qui annonce l’Évangile - qui parle.”

 

Le ministère de la lecture liturgique est ancré dans la puissance de la Parole vivante de Dieu. Le lecteur/la lectrice donne une voix à la Parole de Dieu.

  1. Les intendants et intendantes qui y sont engagés sont des “apôtres actuels”, offrant leur temps et talents choisissent de grandir dans une connaissance intime des Écritures.
  2. Ils cherchent continuellement à améliorer leur manière de proclamer la Parole, par la formation, le dévouement quotidien et la répétition.
  3. Ils méditent et s’approprient les textes pour se configurer de plus en plus au Christ dans l’être et dans l’action.
    C’est par ce ministère que la proclamation de la Parole rejoint l’assemblée : le lecteur/la lectrice permet à l’assemblée d’entrer dans l’intelligence de la Parole de Dieu.
  4. Lorsque le lecteur/la lectrice présente les intentions de prière, il/elle oriente et soutient l’assemblée dans sa prière.

 On voit donc, à la fois, l’importance de la fonction et la nécessité de bien la remplir.

Il est à noter qu’une formation est nécessaire avant de servir au sein de ce ministère. Pendant la semaine, la lectrice/le lecteur se prépare soigneusement à la proclamation du dimanche. On est institué lecteur, par une bénédiction particulière et publi­que, située au cœur de la messe. Avant tout, le lecteur/la lectrice prie et confie son ministère à Jésus pour permettre à l’Esprit Saint d’oeuvrer à travers lui/elle.

L'intendant/e servant au sein de ce ministère doit prendre connaissance de la description du rôle (en anglais) par l'archidiocèse de Toronto.