Votre communauté est en crise. Vous pouvez l’aider.

Vivre l'Évangile en partageant nos bénédictions

Publié : Jun-14-2021

Depuis la crise sanitaire, de plus en plus de personnes se sont tournées vers les organismes ShareLife pour recevoir de l’aide. Des personnes âgées isolées aux personnes souffrant de maladies mentales, aux jeunes sans domicile fixe, la pandémie a touché de manière disproportionnée les plus vulnérables d’entre nous. Votre aide est nécessaire pour faire face aux besoins croissants en soins attentionnés. Vous pouvez apporter l’espoir et la guérison à votre communauté.

Cette année, nous vous encourageons à contribuer sur le site sharelife.org, où vous pouvez faire un don unique ou mensuel par carte de crédit et le destiner à la campagne de notre paroisse. Le don mensuel est un moyen pratique de répartir votre contribution ShareLife sur toute l'année. Si vous préférez, utilisez les enveloppes ShareLife disponibles à l'église. Vous pouvez faire votre don en tout temps. Préparez votre don en priant que Jésus vous guide comment aider notre paroisse à atteindre l'objectif pour la campagne de cette année, qui est de 17 000 $. Merci !

« L'année 2020 a été éprouvante pour nous tous, et pourtant, je suis très reconnaissant, car la compassion et le sacrifice des fidèles de l'archidiocèse m'ont touché profondément. [...] Vos dons à ShareLife ont fait toute la différence aux agences financées par ShareLife qui ont promptement adapté leur visée pour répondre aux besoins occasionnés par la pandémie. Que ce soit pour le counselling à distance, ou l'assistance spéciale aux aînés isolés, ou encore le soutien des familles victimes de violence domestique, ces agences ont pu tendre une bouée de sauvetage aux plus vulnérables de la communauté. Leur travail n'aurait pas été possible sans vous. » 

– texte inspiré du message du Cardinal Thomas Collins.

Voir tous les détails dans le "Impact Report 2020".

 

L'archevêque de Toronto nous exhorte personnellement : « Les membres vulnérables de notre communauté comptent sur vous et sur moi pour garantir un accès continu aux soins dont ils ont si désespérément besoin. [...] Notre objectif peut être atteint, mais seulement si nous faisons chacun notre part. »