ostensoir saint sacrement

Eucharistie et Adoration eucharistique

QU'EST-CE QUE L'EUCHARISTIE ?

Adoration autel christ couronne

En pratique...
Les chrétiens se rassemblent tous les jours, quand ils le peuvent, mais essentiellement le dimanche, jour de la résurrection du Seigneur, pour célébrer l’Eucharistie. Elle est le point culminant de toute vie chrétienne : l’accueil du don que le Christ nous fait de sa vie et le partage fraternel de ce don.

Extrait du site web des Missionnaires de la Très Sainte Eucharistie :

L’Eucharistie est le don que Jésus-Christ nous fait de son Corps, de son Sang, de son Âme et de sa Divinité sous les apparences du pain et du vin. Il voile sa gloire infinie, sa beauté et sa majesté au Saint-Sacrement parce qu’il veut que nous venions à lui dans la foi et que nous l’aimions pour lui-même. L’Eucharistie est réellement « le mystère qui résume toutes les merveilles accomplies par Dieu pour notre salut » (cf. Saint Thomas d’Aquin).

Sacrement de l’amour, la sainte Eucharistie est le don que Jésus Christ fait de lui-même, nous révélant l’amour infini de Dieu pour tout homme. Dans cet admirable Sacrement se manifeste l’amour « le plus grand », celui qui pousse « à donner sa vie pour ses amis » (Jn 15, 13). En effet, Jésus « les aima jusqu’au bout » (Jn 13, 1). Par cette expression, l’Évangéliste introduit le geste d’humilité infinie accompli par Jésus: avant de mourir pour nous sur la croix, se nouant un linge à la ceinture, il lave les pieds de ses disciples. De la même manière, dans le Sacrement de l’Eucharistie, Jésus continue de nous aimer « jusqu’au bout », jusqu’au don de son corps et de son sang. Quel émerveillement dut saisir le cœur des disciples face aux gestes et aux paroles du Seigneur au cours de la Cène! Quelle merveille doit susciter aussi dans notre cœur le Mystère eucharistique !
- Benoît XVI, Sacramentum Caritatis, n°1

Le mystère eucharistique – sacrifice, banquet, présence – n’admet ni réduction ni manipulation; il doit être vécu dans son intégrité, que ce soit dans l’acte de la célébration ou dans l’intime échange avec Jésus que l’on vient de recevoir dans la communion, ou encore dans le temps de prière et d’adoration eucharistique en dehors de la Messe… Le trésor eucharistique que le Seigneur a mis à notre disposition nous pousse vers l’objectif du partage plénier de ce trésor avec tous les frères auxquels nous unit le même Baptême. Toutefois, pour ne pas gaspiller un tel trésor, il faut respecter les exigences liées au fait qu’il est le Sacrement de la communion dans la foi et dans la succession apostolique.
- Saint Jean-Paul II, Ecclesia de Eucharistia, n°61

En vous donnant ma présence dans le Tabernacle jusqu’à la fin des siècles, je vous fais un don infini… mais je vous en fais deux autres infinis aussi. Je me donne à vous en second lieu, pour être votre nourriture, et en troisième lieu, pour être offert pour vous en sacrifice à mon Père.
- Bx Charles de Foucauld, pendant une retraite…

 

POURQUOI L'ADORATION EUCHARISTIQUE ?

« L’adoration eucharistique a pour objet la divine personne de notre Seigneur Jésus-Christ présent au Très Saint-Sacrement. Il est vivant, il veut que nous lui parlions, il nous parlera. Et ce colloque, qui s’établit entre l’âme et notre Seigneur, c’est la vraie méditation eucharistique, c’est l’adoration. Heureuse l’âme qui sait trouver Jésus en l’Eucharistie, et en l’Eucharistie toutes choses » (Saint Pierre-Julien Eymard).

 L’adoration eucharistique est une façon de témoigner notre amour pour Jésus qui nous aime au point de ne jamais vouloir nous quitter. Il demeure ainsi avec nous, jour et nuit, au Saint-Sacrement. Ne nous a-t-il pas dit : « Voici que je suis avec vous pour toujours », car « je t’ai aimé d’un amour éternel, aussi t’ai-je maintenu ma faveur » (Mt 28, 20 ; Jr 31, 3).

 

Les miracles eucharistiques : quelques repères pour comprendre