vitraux sainte famille

Funérailles

Funérailles - Paroisse de la Sainte Famille

L’Église proclame avec confiance que Dieu a créé chaque personne pour la vie éternelle et que Jésus, le Fils de Dieu, a brisé, par sa mort et sa résurrection, les chaînes du péché et de la mort qui lient l’humanité.

À la mort d'un chrétien, dont la vie de foi a été commencée dans les eaux du baptême et renforcée à la table eucharistique, l'Église intercède en faveur du défunt pour sa conviction que la mort n'est pas la fin ni qu'elle brise les liens forgés dans la vie. L'Église s'occupe également des chagrins et les console dans les rites funéraires avec la parole réconfortante de Dieu et le sacrement de l'Eucharistie.

La célébration des funérailles chrétiennes apporte espoir et consolation aux vivants. Tout en proclamant l'Évangile de Jésus-Christ et en témoignant de l'espérance chrétienne dans la résurrection, les rites funéraires rappellent également à tous ceux qui y prennent part la miséricorde et le jugement de Dieu et répondent au besoin humain de toujours se tourner vers Dieu en temps de crise.

 

Explication détaillée en anglais de l'archidiocèse


La Liturgie

Face à la mort, l'Église proclame avec confiance que Dieu a créé chaque personne pour la vie éternelle et que Jésus, le Fils de Dieu, par sa mort et sa résurrection, a brisé les chaînes du péché et de la mort qui ligotaient l'humanité. 

À la mort d'un chrétien dont la vie de foi a  débuté dans les eaux du baptême et s’est renforcée à la table eucharistique, l'Église intercède en faveur du défunt parce qu'elle est convaincue que la mort n'est pas la fin et ne rompt pas les liens formés au cours de la vie. Par les rites funéraires, par la parole réconfortante de Dieu et par le sacrement de l'Eucharistie, l'Église accompagne et console  les personnes qui sont en deuil. 

La célébration des funérailles chrétiennes apporte espoir et consolation aux vivants. Tout en proclamant l'Évangile de Jésus-Christ et en témoignant de l'espérance chrétienne dans la résurrection, les rites funéraires rappellent aussi à tous ceux qui y participent la miséricorde et le jugement de Dieu; ils répondent au besoin humain de toujours se tourner vers Dieu en temps de crise. 

 

Manuels utilisés pour les funérailles 

Pour les célébrations de funérailles en anglais, on utilise le manuel « The Order of Christian Funerals » nouvelle édition publiée en 2016 par les évêques canadiens. 
 
Pour les célébrations de funérailles en français, on utilise encore le manuel « Missel des défunts » (Desclée, 1974) 

 

Les funérailles catholiques comprennent trois parties distinctes:[1]

La vigile 
La vigile est la principale célébration de la communauté chrétienne pendant la période précédant la liturgie funéraire. (OCF # 45) 
La vigile comprend une lecture solennelle de la Parole de Dieu et des prières pour les défunts et les personnes en deuil. C'est l'occasion propice pour faire un éloge funèbre et pour partager des souvenirs du défunt.  On encourage les membres de la communauté paroissiale locale à participer à la vigile, pour exprimer leur bienveillance et leur soutien aux personnes en deuil. Un prêtre, un diacre ou, en leur absence, un laïc dirige la prière de la communauté. 

Le messe des funérailles
Les chrétiens célèbrent les rites funéraires afin d’offrir adoration, louange et action de grâces à Dieu pour le don de cette vie qui est maintenant retournée à Dieu, l'auteur de la vie et l'espérance des justes. La messe, mémorial de la mort et de la résurrection du Christ, est la principale célébration des funérailles chrétiennes. (OCF # 5) 
L'accent est mis sur le baptême du défunt puisque c'est par le baptême en Jésus que chaque personne reçoit la promesse de la vie éternelle. Le drap mortuaire qui recouvre le cercueil, ainsi que l'eau bénite et le cierge pascal sont des symboles de la vie du Christ qui nous est donnée par les eaux du baptême. 

Le rite d’adieu
Des prières sont offertes pour confier le corps du défunt à son lieu de repos final. Lorsque le corps a été ou sera incinéré, des adaptations appropriées sont apportées aux prières et aux signes d’adieu. 

Catholic Cemeteries Image
Cimetières catholiques
Catholic Cemeteries & Funeral (Cimetières catholiques et services funéraires) est un ministère de l'Église catholique qui fonctionne sous l’égide de l'archidiocèse de Toronto. Catholic Cemeteries & Funeral gère sept grands cimetières et un certain nombre de petits cimetières satellites. Nous gérons également deux salons funéraires catholiques situés sur les lieux du cimetière Holy Cross et du cimetière Assumption. Il serait bon de planifier d'avance les services funéraires et l'inhumation; vous poseriez ainsi un geste délicat envers votre famille en leur évitant de prendre ces décisions difficles au moment de votre décès. PLanifiez dès aujourd'hui afin de vous assurer que vos désirs soient respectés; vous pourrez ainsi assurer la tranquillité d'esprit pour vous-même et vos proches et éviter que des dépenses excessives soient faites sous l’influence des émotions.
Merci de visiter notre site internet sur lequel vous trouverez de plus amples renseignements


Questions fréquemment posées
[2]


1. Une messe funéraire peut-elle être célébrée en présence des cendres de la personne défunte incinérée?

Oui. La liturgie funéraire, y compris la messe des funérailles, peut être célébrée en présence des cendres de la personne défunte incinérée. Même si l'Église propose à la famille de faire incinérer le corps après les funérailles afin que le corps soit présent dans l’église, elle accepte néanmoins que le service funéraire ait lieu en présence des cendres. 

Lors de la messe des funérailles, les cendres conservées dans un récipient digne sont déposés sur une petite table prévue à cet effet. La liturgie se termine par l’adieu final et l'inhumation ultérieure des restes. L'Église demande que, dans un esprit de respect, les restes incinérés soient enterrés dans une tombe ou ensevelis dans un mausolée ou une niche prévue à cet effet. (Office national de liturgie, «Catholics and Cremation», 1998.) 

Note : ce document n’est disponible qu’en anglais. 

2. L'Église catholique autorise-t-elle l’incinération (crémation)?

Oui. La crémation est une option acceptable pour les catholiques depuis 1963. Les cendres doivent être traitées avec respect. Elles devraient être enterrées ou ensevelies. La dispersion des cendres n'est pas autorisée. 


3. Les cimetières catholiques acceptent-ils les cendres des corps incinérés?

Oui. Pour plus d'informations, consultez le site Web de la Conférence des évêques catholiques du Canada. Le dépliant dont il est question dans le texte anglais n’est disponible qu’en anglais.  


4. Qu'est-ce qui rend un cimetière catholique spécial?

Un cimetière catholique est un ministère de l'Église catholique. Consacrés par un évêque, ce sont des lieux sacrés qui nous rappellent à tous que le Seigneur nous a promis la résurrection. Dans la région du Grand Toronto, tous les cimetières catholiques appartiennent à l'archidiocèse de Toronto qui en assure le fonctionnement. 


5. Qui peut être enterré dans un cimetière catholique?

Les cimetières catholiques sont réservés à l'inhumation des catholiques. Une autorisation spéciale est requise pour l'inhumation des membres non-catholiques d’une famille immédiate (par exemple, grands-parents, parents, enfants ...). Veuillez consulter nos cimetières catholiques au sujet de vos plans. 


6. Les catholiques qui se sont suicidés et les catholiques divorcé(e)s qui se sont remariés en dehors de l'Église peuvent-ils être enterrés lors d'une cérémonie catholique?

Oui. De telles circonstances en elles-mêmes n'excluent pas la possibilité de funérailles catholiques (Code de droit canonique, c. 1184). En cas de doute, consultez le Bureau des affaires spirituelles. 


7. Quelle est la différence entre un service funéraire et une messe de funérailles?

La Sainte Eucharistie est célébrée lors d'une messe de funérailles, mais non pas lors d'un service funéraire. Dans de nombreuses circonstances, il convient de célébrer une messe de funérailles pour un catholique baptisé qui est décédé, sauf si le défunt assistait rarement à la messe ou pratiquait rarement sa foi ou s’il rejetait publiquement le catholicisme. 


8. Un défunt non catholique baptisé peut-il recevoir des funérailles catholiques?

Oui, selon le jugement de l'évêque, les funérailles catholiques peuvent être accordées à un baptisé non catholique, « à moins que leur volonté contraire ne soit manifeste et à condition que leur propre ministre ne puisse pas être disponible. » (Code de droit canonique, c. 1183 § 3 ). 

[1] Vous trouverez de plus amples renseignements sur le site web des cimetières catholique catholiques et des services funéraires. 

[2] Vous trouverez une liste plus complète, dans la section Q & A section  du site Web des cimetières catholiques et des services funéraires. 

 

Ressources

Les ressources suivantes vous fourniront de plus amples renseignements au sujet des funérailles chrétiennes :